Main menu:

Site search

Categories

octobre 2011
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archive

Installer Gnome-Shell dans Ubuntu mais sans installer Unity

Cela fait déjà longtemps que je me plains d’Unity. Je lui trouve toujours les mêmes défauts et la dernière release d’Ubuntu, qui est sortie il y a à peine quelques jours, n’améliore pas les choses.
Sous Ubuntu 11.04, j’avais installé Gnome-Shell de façon à pouvoir le tester de manière plus approfondie. Gnome-Shell a aussi ses défauts, ces petites choses que je n’aime pas. Par contre, entre la première version et la 3.2 qui vient de sortir il y a quelques semaines, on peut voir une évolution. Les choses semblent aller dans la bonne direction.
Pour ces raisons, j’ai décidé, avec la sortie d’Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot, de ne plus installer Unity et de mettre définitivement Gnome-Shell à la place.
Mais comment faire pour ne pas installer Unity puisque l’installeur Ubuntu ne donne pas la possibilité de faire le choix entre Unity et Gnome-Shell ?
Ubuntu sort en 3 versions.
La première est la version Desktop que nous connaissons tous.
La deuxième est une version dont l’installeur est en mode texte, pour les PC ayant des problèmes avec l’installeur graphique, et qui permet de gérer le RAID ou LVM. Cette version nécessite aussi moins de mémoire. Elle est appelée Alternate.
La troisième version est la version Serveur. Comme son nom l’indique, elle permet d’installer différents logiciels serveur sur le PC. L’installeur est comme pour la version Alternate en mode texte. Sa particularité est qu’l demande à l’utilisateur quels logiciels serveur il veut installer (Lamp, postfix, openssh,…) et si vous n’en indiquer aucun, vous aurez une installation minimale d’Ubuntu sans mode graphique puisque la version serveur n’en propose pas. Ce qui tombe bien puisqu’on ne veut justement pas installer Unity. C’est donc cette version-là que nous allons utiliser.

Installation d’Ubuntu

La toute première chose est donc de télécharger l’iso de la version serveur d’Ubuntu ici. Ensuite, gravez l’iso sur un CD ou mieux, servez-vous du programme Créateur de Disque de Démarrage pour installer l’iso sur une clef USB.
Redémarrez le PC en bootant sur le CD ou sur la clef USB et lancez l’installation d’Ubuntu. Veillez aussi à raccorder votre PC, via un câble ethernet, à votre modem/routeur de façon à ce que le réseau soit configuré et que nous puissions installer le reste plus tard.
A part le fait que l’installeur est en mode texte, l’installation se déroule de la même façon qu’avec l’installeur en mode graphique. Pas d’inquiétude à avoir.
Lorsque l’installeur vous demande quels logiciels serveur installer, ne cochez rien. Continuez seulement votre installation normalement jusqu”au bout. Lorsque c’est terminé, rebootez.

Installation de Gnome-Shell

Vous avez rebooté et vous tombez sur Ubuntu en mode console qui vous demande votre login et votre mot de passe. C’est normal puisqu’il n’y a qu’un système minimal d’installé.
Entrez votre login et votre mot de passe. Ensuite installez Gnome-Shell de cette façon:

$ sudo aptitude install xserver-xorg gnome-shell language-pack-fr-base language-pack-fr language-pack-gnome-fr-base language-pack-gnome-fr

La commande installe le serveur X et Gnome-Shell ainsi que les paquets contenant les traductions en français. A partir de maintenant, vous pouvez déjà lancer Gnome-Shell en tapant depuis la console:

$ startx

Seulement à chaque reboot, vous retombez sur la console et vous devez à chaque fois taper la commande ci-dessus. Pour éviter ceci, il faut installer gdm3 ou LightDM qui lancera la session en mode graphique automatiquement. J’ai choisi d’installer LightDM pour sa facilité à être customisé et parce que c’est devenu le Desktop Manager par défaut dans Ubuntu.

$ sudo aptitude install lightdm

Ok, maintenant, tout se passe au reboot comme on en a l’habitude. La session graphique démarre dès qu’on a rentré son login et mot de passe. Mais si vous regardez ce qui est installé et utilisable dans Gnome-Shell, vous verrez qu’il n’y a rien. Pas d’éditeur de texte, pas de Firefox, même pas de terminal.

Installation d’outils Gnome

Nous allons maintenant installer le minimum pour rendre Gnome-Shell utilisable. De quoi éditer un texte, aller sur Internet, lire son courrier, taper des commandes dans un terminal etc…
Si vous êtes déjà dans Gnome-Shell, tapez Ctrl+Alt+F1 de façon à lancer une des consoles disponibles. Entrez votre login et mot de passe et installez les paquets suivants:

sudo aptitude install gedit firefox thunderbird gnome-terminal synaptic gcalctool gnome-utils gnome-disk-utility net-tools evince nautilus-share seahorse gnome-media

Ceci vous donne la base d’un système Gnome. Vous pouvez aussi installer les outils que vous utilisez régulièrement comme Libre Office, des jeux etc…

Installation des outils Ubuntu

Si je tenais à rester sous Ubuntu, c’est aussi parce qu’il existe un certain nombre de logiciels Ubuntu qui sont souvent précieux. Je pense, par exemple, au Ubuntu Software Center qui permet d’installer facilement des logiciels, au client Ubuntu One ou au programme qui permet d’installer les drivers propriétaires.

sudo aptitude install software-center ubuntuone-installer jockey-gtk language-selector-gnome

Conclusion

A ce stade, vous avez un système totalement exploitable avec les mêmes possibilités que si vous aviez installé Unity. Il ne vous reste plus maintenant qu’à installer vos applications préférées et à régler certains petits détails sans doute. Pensez aussi à installer quelques thèmes parce que par défaut, ce qu’offre Ubuntu pour Gnome-Shell est assez limité et pas très joli !
Une fois que vous aurez fait tout ceci, vous verrez que votre système est parfaitement fonctionnel et que Gnome-Shell s’intègre parfaitement avec Ubuntu. Autrement dit, on peut très bien se passer d’Unity.

Comments

Pingback from Installer Gnome-Shell dans Ubuntu mais sans Unity | Autour de Linux | Libreactu | Scoop.it
Time: 17 octobre 2011, 20 h 49 min

[…] Installer Gnome-Shell dans Ubuntu mais sans Unity | Autour de Linux Autour de Linux – Ubuntu, linux, C++, audio, python, …… Source: linux.leunen.com […]

Comment from Reeska
Time: 19 octobre 2011, 18 h 12 min

Hello !
Billet très intéressant, et effectivement c’est sûrement la façon la plus propre pour installer gnome-shell sur ubuntu, mais ce que je me demandais, c’est pourquoi utiliser la version Serveur plutôt que l’Alternate ? Parce que la version Serveur aide à installer des outils serveurs utile pour les développeurs ?

Comment from Nuninho.
Time: 19 octobre 2011, 18 h 53 min

Salut l’ami, j’ai décidé moi aussi de passer à Gnome Shell, vu qu’Unity m’écœure. J’ai quelques questions, cette façon de l’installer comme tu le dis, j’en suis presque sûr, mais tu me le confirmer, c’est très clean cette installation n’est ce pas ? Sinon, avant de m’y mettre, l’installateur, permet t’il la partition du disque comme sur l’installateur Ubuntu classique ? Et pour finir, quand il y aura une nouvelle version majeur d’Ubuntu, supposons 12.xx, est ce qu’il y aura un impact sur le système ? Unity s’installera par lui même avec ?

Merci d’avance, pour ce tuto, très bien écris, et expliqué.

Comment from admin
Time: 19 octobre 2011, 20 h 38 min

Plus clean que ça, c’est difficile 🙂 On part vraiment d’une version de base.
L’installeur en mode texte permet exactement les mêmes choses que celui, graphique, de la version desktop. Et en ce qui concerne la mise à jour lors de la prochaine version, il ne devrait pas y avoir de problèmes puisque ce sont les paquets qui sont mis à jour.
Sinon, il y a une version d’Ubuntu avec seulement Gnome-Shell qui vient de sortir:
http://ubuntu-gs-remix.sourceforge.net/p/home/#overview
A essayer. Je ne peux pas t’en dire plus, c’est vraiment tout nouveau.

Comment from Nuninho
Time: 19 octobre 2011, 20 h 49 min

Je suis en ce moment même en train d’appliquer ta méthode. :’)
Pour l’autre distribution, j’ai vu qu’elle ne permettait pas les mises à niveaux officilles donc je préfère m’en passer.
Merci pour tes réponses.

Comment from Nuninho
Time: 19 octobre 2011, 22 h 04 min

J’arrive au premier reboot, j’ai fait exactement ta ligne pour l’installation de gnome-shell, le pack language, etc. Et quand je fais “startx” déjà, ça m’a dit que le packet était pas installé, donc je l’ai installé, en quelques secondes c’était fait. Puis j’ai fais startx, et la ça charge, par contre j’ai une boite de dialoue qui me dit “Failed to load session “ubuntu”, puis une case à cocher “Fermer la session”. Que ça à faire, que d’appuyer, et ça reviens en mode texte. =/
Tu saurai me dire que ce que c’est ?

Comment from admin
Time: 19 octobre 2011, 22 h 38 min

As-tu bien installé xserver-xorg ? Normalement xinit qui contient startx est installé avec ce paquet. Si ça ne va pas, je ne vois qu’un problème de driver vidéo.

Comment from Nuninho
Time: 19 octobre 2011, 22 h 54 min

Justement j’ai bien installé xserver-xorg, et pourtant j’ai ressayé trois fois l’installation, à chaque fois ça me dit que “startx” est pas installé. Du coup il me d’installé xinit, et après ça startx est reconnu comme commande, mais toujours la même boite de dialogue.
Driver vidéo surement du coup, je pense que ça peut qu’etre ça aussi.

Comment from Paje
Time: 21 octobre 2011, 11 h 15 min

Lut tous,

Même pb que Nuninho, sauf que j’ai installé les drivers NVIDIA (install ok) mais toujours le même pb ! donc c’est pas du coté du pilote graphique.

Comment from admin
Time: 21 octobre 2011, 18 h 36 min

@Paje
@Nuninho
Le message d’erreur vient du fait qu’il n’y a pas de gestionnaire de bureau. Quand vous avez ce message, vous devez encore installer le paquet lightdm et vous verrez qu’Ubuntu démarre alors.

Comment from admin
Time: 21 octobre 2011, 18 h 39 min

Effectivement, après vérification, startx n’est pas installé. Vous pouvez le faire en installant le paquet xinit.

Comment from Nuninho
Time: 22 octobre 2011, 5 h 13 min

Je te remercie, ça marche niquel. :’)
Suffisait d’installer xinit, et lightdm et c’était parti. J’ai même pas eu a installer tout de suite le pilote de la carte graphique.
Mille merci, me voila libre d’Unity !

Comment from Nuninho
Time: 22 octobre 2011, 5 h 15 min

Par contre l’ecran de connexion est tout noir chez toi aussi ? Il est exactement comme celui de Unity chez moi, avec les points éparpillés sur l’écran parallelement, sans le fond d’ecran “Ubuntustyle”, noir donc. Sinon rien d’autre à signaler. ^^

Comment from Michel Leunen
Time: 22 octobre 2011, 8 h 40 min

@Nuninho
Oui, c’est noir avec des petits points parce l’image définie dans le fichier /etc/lightdm/unity-greeter.conf n’existe pas. Rien ne t’empêche de mettre une image à toi à la place dans le fichier.

Comment from Nuninho
Time: 22 octobre 2011, 16 h 44 min

Great, plus aucun soucis, ça marche niquel, c’est clean. Merci pour ce tuto, et pour tes réponses.

Comment from Fangstergangsta
Time: 21 novembre 2011, 0 h 50 min

Salut j’aimerai tester,

néanmoins je voudrais le mettre en dual boot et j’aimerais savoir si l’installation guidée pour les partitions dual boot est possible avec le liveusb de la version serveur…?

Comment from admin
Time: 21 novembre 2011, 19 h 23 min

@Fangstergangsta
Pas de mode particulier pour le dual boot. Les choix sont:
– Assisté – utiliser un disque entier
– Assisté – utiliser tout un disque avec LVM
– Assisté – utiliser tout un disque avec LVM chiffré
– Manuel

Comment from ibrahim
Time: 24 janvier 2012, 22 h 41 min

Bonjour !
Billet très intéressant

une question svp : si je telecharge ubuntu mini (20mo ) au lieu ubuntu server ( 700mo)
est ce que le resultat serra le meme.
merci d`avance

Comment from ibrahim
Time: 24 janvier 2012, 22 h 43 min

j ` ai oublier le lien de ubuntu mini : https://help.ubuntu.com/community/Installation/MinimalCD

Comment from admin
Time: 25 janvier 2012, 21 h 12 min

@ibrahim
Je suppose que tu parles de Ubuntu minimal CD. Le CD ne contient que l’installeur. Les paquets sont à télécharger online. Ce n’est donc pas la même chose que la version serveur ou l’alternate.

Pingback from installer FreeNX + Gnome sur un serveur Ubuntu Server 10.04 et + « Eric Kranich
Time: 31 janvier 2012, 17 h 15 min

[…] cette version il faudra installer Gnome-Shell dans Ubuntu mais sans installer Unity.  (source : http://linux.leunen.com/?p=1184 […]

Pingback from Ubuntu installer Gnome shell avec ou sans Unity « Eric Kranich
Time: 31 janvier 2012, 17 h 27 min

[…] cette version il faudra installer Gnome-Shell dans Ubuntu mais sans installer Unity. (source : http://linux.leunen.com/?p=1184 […]

Comment from Steph6259
Time: 4 février 2012, 21 h 42 min

Bsr , j’ai appliqué ce tuto qui est formidable a part un point chez moi aucun controle de son ? une idée ? merci bpc

Comment from admin
Time: 4 février 2012, 23 h 23 min

@Steph6259
Difficile à dire. Probablement une carte son non reconnue.
Tu as fait une recherche sur Google ?

Comment from Steph6259
Time: 6 février 2012, 11 h 52 min

Re , donc voila j’avais installer pulseaudio equalizer via ppa webupd8 , fais mon réglage et au redémarrage plus possible de diminuer ou d’augmenter le son et plus d’icone son non plus .
Du coup j’ai désinstaller pulseaudio equalizer et icone et possibilité de diminuer le son revenu ! j’ai tjrs fait mes réglages grâce à cet equalizer donc dommage de plus pouvoir l’utiliser ! si ta une idée du problème je suis preneur ! merci bpc

Comment from Alain
Time: 13 mars 2012, 19 h 52 min

Super ce tuto. J’ai néanmoins deux questions :
1. Je me fais l’avocat du diable : pourquoi ne pas passer sur une distro comme Linux Mint où on s’affranchit de base de Unity ?
2. J’ai un PC que je ne peux pas brancher au réseau via cable éthernet (il est trop loin et je ne peux le connecter que via wifi). Est-il possible d’appliquer cette manip’ en installant une version “de base” pour ensuite ne plus qu’utiliser gnome-shell (si tant est qu’un version serveur ne permet pas de connecter le wifi) ?

Comment from admin
Time: 13 mars 2012, 21 h 35 min

@Alain
1. Pourquoi pas! Mais pourquoi aller chercher ailleurs ce qui est possible avec Ubuntu 😉
2. C’est possible mais beaucoup plus difficile. Il faut installer les drivers pour le wifi, configurer le réseau pour le wifi… c’est plus compliqué qu’avec un câble mais possible. Il serait intéressant de télécharger au préalable sur une clef USB, par exemple, les drivers wifi et de les installés manuellement.

Comment from Benoit
Time: 17 mars 2012, 13 h 56 min

Salut à tous, petit retour concernant mon cas.
J’ai donc utilisé cette méthode d’installation sauf que j’ai utilisé le minimal CD. Tout c’est très bien passé et j’ai eu la très très bonne idée d’installer le serveur SSH au départ car une fois l’installation faites, j’ai eu un écran illisible avec pleins de “glitchs” impossible de me connecter directement depuis le PC. Grâce à mon portable et putty j’ai pu installé lightdm et xinit. Depuis plus de problème. Je suis en train petit à petit d’installer les softs. J’ai installé le paquet jockey-gtk pour installer facilement les pilotes NVIDIA. Petite précision gnome m’indiquait sur mon interface eth0 qu’elle n’était pas gérée ! Il suffit de comment les lignes concernant cette carte dans le fichier /etc/network/interfaces pour que gnome la “gère”…
La difficulté est de trouver le nom des paquets pour ajouter les fonctions. Par exemple dans lightdm je n’ai pas de bouton pour redemarrer ou arrêter… Je suis donc pour le moment obliger de me connecter d’abords puis de redemarrer et ne peut le faire depuis l’écran de connexion….
Voilà merci en tout cas pour le petit tuto.

Comment from Sullivan SENECHAL
Time: 1 octobre 2012, 0 h 23 min

Cet article m’a beaucoup aidé !

Au départ j’ai eu aussi l’erreur “Failed to load ubuntu”, sur l’interface de connexion, j’ai cliqué sur le logo, j’ai sélectioner “Ubuntu”, et ça marche ! Allez savoir pourquoi…

Petit soucis, j’ai eu le wifi qui n’était pas managé par l’interface, voici la soluce : http://ubuntuforums.org/showpost.php?p=11417246&postcount=2

En espérant aider ! 😉

Comment from Sullivan SENECHAL
Time: 1 octobre 2012, 0 h 46 min

Ah oui autre chose concernant le wi-fi, si à l’installation d’ubuntu server, vous avez configuré le wi-fi manuellement, il sera bloqué sur ce réseau lors de l’utilisation, vous devriez avoir dans /etc/network/interfaces :

auto wlan0
iface wlan0 inet dhcp
wpa-ssid Votre-Box
wpa-key LeMotDePasseDeVotreBox

Supprimez les deux dernières lignes, redémarrez, le tour est joué ! 😉