Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/62fc79ed58d97c5c3325f89cb65f50d1/web/linux/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/62fc79ed58d97c5c3325f89cb65f50d1/web/linux/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307
Serveur mandataire (proxy) | Autour de Linux

Main menu:

Site search

Categories

août 2008
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archive

Serveur mandataire (proxy)

Dans un environnement industriel, il n’est pas rare de devoir passer par un serveur proxy pour avoir accès à Internet. Si vous utilisez la version desktop d’Ubuntu, il vous suffit de vous rendre dans le menu Système/Préférences/Serveur mandataire. Par contre si vous utilisez la version serveur d’Ubuntu sans interface graphique, cette option n’existe pas mais le proxy reste nécessaire ne fut-ce que pour pouvoir faire les mises à jour au moyen d’apt-get ou d’aptitude.
Deux solutions sont possibles.

1. Créer un fichier /etc/apt/apt.conf et y mettre la ligne suivante:

Acquire::http:Proxy "http://mon_proxy.mon_domaine.com:port/";

Il faut évidemment remplacer l’adresse et le port par celle du proxy.

2. Initialiser la variable d’environnement http_proxy avec l’adresse du proxy. Ceci peut se faire soit de manière globale dans /etc/profile soit, par utilisateur, dans le fichier ~/.bashrc. Il suffit d’ajouter la ligne suivante au fichier:

export http_proxy=http://mon_proxy.mon_domaine.com:port/

Remplacez l’adresse et le port par celle du proxy. Cette méthode a aussi l’avantage de rendre l’adresse du proxy disponible pour d’autres applications qui en auraient besoin.